24 mai 2009

Les 4 Chats

Les_4_chats___BarceloneL'homme était petit, rablé et vêtu d'un costume fripé gris taupe. Il portait les signes de reconnaissance prévus (une écharpe écossaise et un journal roulé à la main), mais Luis hésitait à l'aborder. Il ne savait pas exactement pourquoi. Après 10 minutes d'attente à l'entrée du parc de la Ciutadella, l'homme en gris partit et Luis le suivit jusqu'à la place Catalunya où l'hommme fit une nouvelle halte. Après 2 heures de ce petit jeu, l'homme en gris pénétra dans le bar-restaurant "Les 4 Chats". Luis connaissait bien ce lieu, Barcelone étant l'une des villes qu'il affectionnait. Il attendit un quart d'heure, entra et s'installa au bar. Une seule table était occupée ; à cette heure, normal se dit Luis. L'homme en gris était assis en compagnie de 3 autres hommes, dont l'un parlait, l'autre écrivait sur un calepin et le troisième griffonnait sur une serviette en papier. Le visage de ce dernier lui était vaguement familier. Luis les voyait de biais sans avoir besoin de tourner la tête.
Luis fit défiler des photos et des noms dans son étonnante mémoire et, médusé, regarda à nouveau l'homme qui dessinait. Picasso ! A ce moment, l'homme en gris se pencha, prit un paquet par terre et le mit sur la table ; les 4 hommes se levèrent dans un même mouvement et sortirent rapidement du bar. Une bombe, se dit Luis en tirant le barman par la manche et en se précipitant dehors.
Luis se réveilla en sursaut et en nage. L'interphone ! Il se leva en grimaçant, sa récente blessure à la cuisse le faisant encore souffrir, et claudiqua jusqu'à l'entrée.
- Oui ?
- C'est "allô course", j'ai un paquet pour vous.
- Il vient d'où ?
- Voyons.... d'Espagne.
- Retournez-le à l'expéditeur !
Pendant que le café coulait, Luis tria la pile de courrier arrivé pendant son absence. Une carte postale attira son attention "Cher frérot (frérot souligné 3 fois), J'ai arpenté Barcelone de long en large pendant 2 jours et j'ai fini par trouver ce que tu m'avais demandé. Colis suit. De retour dans 3 semaines. Jeanne, ta soeur (soeur souligné 3 fois)**".
Luis s'empara du téléphone rouge, appuya sur une touche et dit :
- Patron, c'est Luis, trouvez-moi une mission à l'autre bout du monde pour dans 15 jours.

** Pour comprendre pourquoi Jeanne souligne ces mots, il faut lire le billet "Obsession" du 7 mai.

Posté par Luis S à 16:17 - - Permalien [#]
Tags : , , ,